Réseau du Pays de Brest

pour l'accueil des Migrants dans la dignité


SOLAMI (accompagnement lors de l'hebergement) ADJIM et ABAAFE (aide à la scolarisation : cours de math , Français etc ....) cherchent des bénévoles utiliser le formulaire rubrique contact en bas à gauche

Le projet de loi sur l’asile et l’immigration adopté en nouvelle lecture à l’Assemblée

Nouvelle loi sur l'asile et "Mineurs Non accompagnés":
4 points à connaitre pour notre action:
  • "Délit de solidarité": clarification partielle
  • Fichage national des mineur·e.s non accompagné·e.s
  • Loi asile et immigration : aide médicale d’État ?
  • Apprentissage pour les MNA
pour accéder aux documents et à quelques autres infos cliquez

 

Une initiative interessante du Collectif Humanité de Plouguerneau

 

Contact : collectif.humanite@gmail.com

 06 33 25 50 17

C'est une bonne raison de la mettre à disposition !

 

Le collectif Humanité, soutenu par la Mairie de Plouguerneau, assure la gestion dans le cadre de son action « 100 pour un toit »

L'association accompagne la famille , s'engage par contrat avec vous à assumer les charges , à entretenir le logement avec la famille et à le rendre à son état initial à la date fixée.

 


Le 30/07/2018

A contre-courant, Sarajevo affiche sa solidarité

La scène est devenue familière. Sur le parking de la gare de Sarajevo, ils sont environ 300 à former une longue file en cette soirée chaude de juillet. S’y garera bientôt une camionnette blanche d’où jailliront des portions des incontournables cevapcici bosniens, quelques rouleaux de viande grillée servis dans du pain rond, accompagnés d’un yaourt......... Cliquez pour la suite

 


Douarnenez 28 juillet 2018 Temps Fête. Un pont solidaire avec la Méditerranée

L'association de sauvetage en mer "Sos Méditerranée" rappelle avec force le Droit Maritime international notamment l'obligation d'assistance à toute personne en détresse en mer ........ Cliquez pour la suite


 

Aide aux migrants : le Conseil constitutionnel consacre le « principe de fraternité »

Pour la première fois, le Conseil constitutionnel a consacré la valeur constitutionnelle du « principe de fraternité ». Dans une décision du vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême ont donné une force juridique à cette devise républicaine et considéré qu’il en découlait «la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national».


Bretagne-Calais , un Camion Solidaire

Cliquez sur le logo pour financer le transport des dons recueillis lors des collectes

Organisé par : Association Collectes solidarité réfugiés Pays de Brest

 


Du 14/08/2018  

Enfants en rétention : l'indignation de la contrôleure générale des lieux de privation de liberté ...........

Cliquez pour accéder à la suite de l'article

 


Le Comité d'Ethique du CHRU de Brest prend position sur les tests osseux

pour lire la suite cliquez ci dessus


Courrier au Président de Brest Métropole Habitat, à propos de la réouverture de la "Maison des Mineurs"

À l’attention de Monsieur François Cuillandre,
Président de Brest Métropole Habitat


objet : demande de réouverture de la «Maison des Mineurs»


Monsieur le Président,


Le Réseau Brestois pour l’accueil des migrant-e-s dans la dignité a débattu lors de sa réunion mensuelle de mai des suites à donner à l’expulsion le lundi 16 avril de la «Maison des Mineurs » au Dour Braz et à l’audience le vendredi suivant 20 avril que vous avez accordée à 10 associations et syndicats membres du Réseau.


Nous avons pris note que la Mairie et BMO n’ont pas demandé l’expulsion et ont été surpris par l’ordre d’évacuation qu’elles ont simplement accompagnée.
Les jeunes mineurs expulsés sont depuis la fermeture logés par des habitants du quartier (certains en hébergent 3 ou 4) et cela ne peut plus durer, il faut trouver une solution.


La municipalité a fait part lors de l’audience du 20 avril de son accord pour accompagner un projet collectif d’hébergement d’urgence de jeunes migrants non pris en charge. L’association ADJIM confirme son accord pour porter ce projet.
Les associations signataires, membres du Réseau, demandent à titre provisoire la réouverture de la Maison des Mineurs au Dour Braz pour mettre à l’abri les mineurs concernés.


Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de nos sentiments distingués.

ADJIM, CSR Pays de Brest, Digemer, MRAP, FSU, UEP, UL CGT, Collectif Humanité Plouguerneau, SE-UNSA, CIMADE Brest, ATD Quart Monde 


          Un appel du collectif "100 pour un toit"

Cent adhérents pour loger les jeunes qui vivaient dans la maison du DourBras

 

Pour un accueil digne et respectueux des droits fondamentaux des étrangers en France .....

 

Le collectif Cent pour Un Toit prend en location un logement pour y héberger des jeunes sans-abri en prenant à sa charge le loyer et les charges, ou pour accompagner des jeunes Mineurs Non Accompagnés hébergés dans des familles.

 

Ce collectif a à cœur de vivre de manière fraternelle, en réunissant les moyens de loger ceux qui sont délaissés par les pouvoirs publics, en situation d ́urgence et de grande détresse matérielle et parfois médicale et morale.

 

Nous avons besoin de Cent adhérents pour loger des jeunes, dans un logement provisoire,le temps qu'ils puissent accéder au droit de travailler, de signer eux-même un bail, et de subvenir aux frais liés à ce logement ........

 

Pour lire la suite cliquez sur le logo

 


 

 Prise de parole du Mercredi25/04/18 devant la sous prefecture de Brest

"Un homme est mort, et nous sommes en colère, en colère contre vous Monsieur le Prefet " \

 

« Rien n’indique qu’Abdulla Ramadani soit mort de sa pathologie » : voilà la défense publique de la préfecture quand nous l’accusons de non assistance à personne en danger. Depuis le 16 mars, Abdulla Ramadani, demandeur d’asile, hémodialysé, passait ses nuits dehors, en totale contre indication avec son état de santé. Après un mois de vie à la rue, Abdulla est décédé jeudi dernier d’insuffisance respiratoire.

 

« Rien n’indique qu’Abdulla Ramadani soit mort de sa pathologie »: c’est une défense pitoyable, indécente, face à la mort d’un homme. . . . Cliquez pour la suite

 


 

La LDH dénonce

une politique migratoire qui tue !

Adbulla R. avait 56 ans et soufrait d’une maladie chronique grave. Sa maladie nécessitait des passages réguliers à l’hôpital où il était pris en charge par le service d’hémodialyse du CHU de Brest. Mais bien que demandeur d’asile albano-bulgare, l’État français ne lui a proposé aucune solution d’hébergement quand il n’était plus hospitalisé.

Depuis le 16 mars, il passait ses nuits dehors, en totale contre indication avec son état de santé. Adbulla est décédé jeudi d’insuffisance respiratoire. Il s’agit là du décès prématuré d’un malade angoissé et épuisé par ses conditions de vie .......

cliquez pour la suite

 

 

Pour dénoncer cette politique migratoire meurtrière, rassemblons nous devant la sous prefecture préfecture de Brest mercredi 25 avril à 18h

(à l'appel de nombreuses organisations dont la liste n'est pas close)


 

17/04//18 COMMUNIQUE DES ASSOCIATIONS DU RESEAU

objet : expulsion de la « Maison des mineurs »

Monsieur le Président ,

Accompagnés des forces de police, les services de BMH ont procédé hier à l’expulsion sans sommation des jeunes habitants de « La maison des mineurs ».

Ce squat, de part les conditions de vie précaires qu’il leur offrait, n’était certainement pas une solution satisfaisante. Mais face à une situation brestoise où le dispositif d’hébergement d’urgence est saturé, il a été depuis cet hiver un refuge pour des jeunes qui sinon auraient été à la rue....  Cliquez pour la suite

 


16/04/18 Expulsion à la Maison des Mineurs

                       La Ldh dénonce une expulsion indigne !
Accompagnés des forces de police, les services de BMH ont procédé ce jour à l’expulsion sans sommation des jeunes habitants de «La maison des mineurs». cliquez pour la suite


 

Le rapport annuel du Défenseur des Droits

Jacques Toubon vient d'être publié

Cliquez pour accéder au rapport


                                   Le 08/04/18

Samedi matin environ 80 personnes ont lancé, depuis l'aéroport une marche demandant la fin des expulsions de demandeurs d'asile "dublinés"  le mouvement s'installe à Chateaulin ce dimanche .........

Cliquez sur le logo pour la suite


     Reportage de la Radio-télévision de Suisse romande sur la route de Libye

                                                      Temps présent, 22.03.2018, 20h10

                                                                  Cliquez sur le logo